mercredi 4 mars 2015

Dossier pédagogique de "Le conseiller du Roi" d'Armel Job

s                                                            Le conseiller du roi | Espace Nord


La collection Espace Nord
La collection Espace Nord rassemble plus de 300 titres du patrimoine littéraire belge francophone. Elle offre un catalogue d'auteurs remarquables et veille à la ré-édition d'œuvres indisponibles. Caractérisée par son format de poche, son prix accessible et la présence de dossiers pédagogiques, la collection Espace Nord est une référence auprès du monde scolaire et du public depuis trente ans. Son comité de lecture se compose de spécialistes reconnus de la littérature belge francophone, comme Christian Libens et Jean-Luc Outers. Elle est propriété de la Fédération Wallonie-Bruxelles et est géré par Les Impressions Nouvelles. Plus d'infos :  www.espacenord.com


Les dossiers pédagogiques d'Espace Nord
Que contiennent-ils?   Des analyses d'un titre ou d'un aspect (courants, thèmes, personnages, etc.) de la collection Espace Nord, avec résumé, contexte de rédaction, biographie, proposition de séquence de cours, prolongements, enrichis de matériaux iconographiques et documentaires soigneusement choisis par les Archives du Musée de la Littérature. Ces dossiers pédagogiques sont disponibles en version HTML, téléchargeables gratuitement aux formats PDF et EPUB. Bref, un outil clair et attractif d'une vingtaine de pages, un appui direct au travail du professeur pour faciliter l'apprentissage de la littérature belge.


Un exemple concret : le dossier pédagogique de "Le conseiller du Roi" de l'auteur belge Armel Job (ce dossier a été réalisé par Charlotte Van Asbroeck)


Biographie d'Armel Job
Armel Job est un auteur belge contemporain. Né le 24 juin 1948 à Heyd au sud de Liège, il passe toute sa vie à la campagne, ce qui marquera son écriture. Après des études secondaires, Armel ira au Petit Séminaire de Bastogne où il poursuivra des études classiques dans un cadre catholique. Au cours de ces années déjà, Armel s'intéresse à la culture (piano, théâtre, lecture, etc.). Il termine ensuite quatre ans de philologie classique à Liège et est engagé comme professeur de latin et de grec au Séminaire de Bastogne. Après 23 ans d'enseignement, il devient, en 1993, le directeur de cet établissement belge réputé.


En 2010, il décide de se consacrer entièrement à son métier d'écrivain et quitte l'enseignement. Il vit aujourd'hui dans la campagne belge avec sa femme et leurs trois filles. En 1995, alors qu'il est encore directeur, il publie son premier roman, "La Reine des Spagnes", aux éditions L'Harmattan. Avec "La femme manquée" en 2000, aux éditions Robert Laffont, il fait son entrée sur la grande scène et gagne pas moins de trois prix littéraires. Il publiera ensuite 15 romans et recevra de nombreux prix. Son dernier roman, "Dans la gueule de la bête", est paru en 2014 chez Robert Laffont.


Résumé du livre
Le conseiller du Roi, Henry Gansberg Van der Noot, se tord la cheville durant une partie de chasse. Son infirmière sera Aline, celle qui deviendra par la suite sa maîtresse et portera son enfant. Ainsi commence l'histoire que nous raconte Armel Job : celle du conseiller du Roi mise en parallèle avec celle du Roi lui-même.


A la fin de la deuxième guerre mondiale se pose la question du retour du roi Léopold III en Belgique. En effet, son mariage avec Lilian Baels déplaît au peuple. Henry est là pour l'aider à gérer la situation. Pour cela, il travaille à Bruxelles où vivent sa femme et ses enfants. Lui, la majeure partie du temps, vit à Barzée dans les Ardennes. C'est là qu'il reçoit en secret des personnages importants et qu'il vit son histoire d'amour avec Aline.


Une histoire d'amour entachée par des insultes à l'encontre de sa maîtresse, fille du village qui sort de sa condition en fréquentant un homme de haut rang. Fâché et blessé, le conseiller cherchera le responsable de ces insultes. De là s'ensuivront la mort d'un homme, Lambert, une enquête menée par plusieurs personnages, de nombreux secrets et de nombreuses révélations. Au fil de l'histoire, les personnages révèlent au lecteur et à leurs pairs toute une série de secrets. En voici quelques-uns.


Premièrement, le conseiller a tué Lambert alors qu'il traversait sa propriété. Son corps a été transporté dans les bois par Grosjean, le père d'Aline, et Julien. Rosa, la gouvernante, se doute de quelque chose. Ses soupçons en amèneront d'autres ainsi que certaines vérités.


Deuxièmement, le fils d'Aline est en réalité celui de Lambert dont elle était amoureuse. Il est l'auteur des mots d'insultes, fâché qu'Aline lui préfère le conseiller. Il n'est donc pas antiléopoldiste comme le pensait le conseiller.

Enfin, l'histoire se termine par deux morts :  celle du conseiller et celle du député Lahaut. Le conseiller, lors d'une partie de chasse, est abattu. La mort semble accidentelle aux yeux des personnages, mais le lecteur attentif aura compris que le procureur, le général et le sénateur auront préféré se débarrasser discrètement de ce témoin gênant qui refusait leur plan. Plan dont la mort de Lahaut faisait partie : celle-ci devait en effet créer le trouble nécessaire au retour du roi Léopold sur le trône.


Les différents personnages
Henry Gansberg Van der Noot (le conseiller du Roi), Aline (la maîtresse du conseiller), Martha (la femme du conseiller), Jeannette (la réceptionniste), Grosjean (le père d'Aline et de Roger), Julien (le jardinier), Rosa (la gouvernante et femme de Julien), Marianne (fille de Nicole, amoureuse de Lambert), Lambert Renard (le commis d'imprimerie, amoureux d'Aline qui lui préfère Henry), Césarine (la sage femme) et...Lilian Baels (le personnage historique).


Lilian Baels est la seconde épouse du roi Léopold III. Bien que le lecteur ne sache rien d'elle et qu'elle ne prenne jamais la parole dans le roman, Lilian est un personnage important puisque c'est son mariage avec le Roi qui causera, entre autres, la Question Royale dont on parle dans le roman. Armel Job l'utilise également pour expliquer la situation d'incompréhension et de rejet que vit Aline. En effet, tout au long du roman, des parallèles sont tissés entre les deux femmes. Toutes deux "volent" l'homme d'une autre :  Lilian vole le Roi à Astrid, reine très populaire, morte dans un accident de voiture ; tandis qu'Aline profite de la séparation du conseiller et de sa femme Martha. De plus, ces deux femmes accèdent à un rang social qui n'est pas le leur. Enfin, même physiquement, une ressemblance semble se dessiner entre elles.


La Belgique
Tout le roman se déroule en Belgique :  à Barzée, à Bruxelles et à Ostende principalement. Le lecteur aimera reconnaître des noms de lieux et ainsi se représenter les déplacements des personnages. La Belgique est également présente sur le plan historique puisque c'est son Histoire qui sert de prétexte à celle d'Armel Job. L'auteur semble se plaire à dresser le portrait d'une Belgique résolument contemporaine. L'actualité semble en effet nous faire de l'œil lorsque le conseiller dit :  "La politique, c'est précisément d'éviter le champ de bataille. Nous avons obtenu un compromis. Ce pays tout entier est l'incarnation même du compromis". Ou encore losque le sénateur assènera au conseiller :  "Combien de gouvernements entre les deux guerres? A peine sorti d'une crise, on s'embourbe dans la suivante. Il faut que çà cesse, Gansberg".


A suivre sur www.espacenord.com ...

2 commentaires :

  1. J'ai lu "loin des mosquées" et "dans la gueule de la bête" après avoir participé à une balade littéraire avec lui à Liège (enfin, "avec lui"... autour de son livre, plus modestement....)

    Ca fait plaisir qu'un auteur belge puisse vivre de sa plume! Et il le mérite

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu 4 romans d'Armel Job, un auteur que j'apprécie beaucoup. Je ne connais pas ce titre. Il m'intéresse. Je le lirai certainement un jour. Merci pour la présentation.

    RépondreSupprimer