mercredi 24 février 2016

Les Lundis de la Bibliothèque à Rhode-Saint-Genèse

Cette bibliothèque existe depuis 1938, mais elle connaît une nouvelle impulsion grâce à l'écrivain belge Charles Bertin (membre de l'Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique) qui crée dans les années 70 une association pour permettre aux francophones de Rhode-Saint-Genèse (commune à facilités en périphérie bruxelloise) de participer à des activités dans la langue de Voltaire. La bibliothèque porte d'ailleurs désormais le nom de cet auteur décédé en 2002 (plus d'infos sur Charles Bertin : www.charlesbertin.be).


Depuis vingt ans, un lundi par mois, la Bibliothèque Charles Bertin invite un écrivain belge (parmi ceux déjà reçus, citons Jacqueline Harpman, Pierre Mertens, Michel Lambert, Jean-Luc Outers, Amélie Nothomb, Caroline Lamarche, Jean-Philippe Toussaint, Xavier Hanotte, Vincent Engel, pour reprendre les plus connus). C'est le scénariste de bandes dessinées Jean Van Hamme qui détient le record de fréquentation avec plus de 100 personnes présentes, ce qui obligea à organiser la rencontre dans la salle des fêtes au lieu de la bibliothèque.


Ces soirées ont été animées successivement par Lilly Dallemagne (jusqu'à son décès en 2004), Monique Lambert (de 2004 à 2014) et par Luc Vandermaelen. Celui-ci confie :  "La littérature, je ne savais trop ce que c'était jusqu'au jour où j'ai lu "Les faux-monnayeurs" d'André Gide. Je n'avais jamais rien lu de tel. A partir de là, j'ai pu commencer à faire la différence entre un bon livre et l'art. Et quand j'ai lu "La confession anonyme" de Suzanne Lilar, les romans de Marie Gevers, Johan Daisne ou Hubert Lampoo, la poésie de Verhaeren, j'ai compris que mes racines étaient flamandes (jusque là, je me pensais citoyen du monde). Notre littérature est riche, et si mes goûts me ramènent plutôt au tournant des XIX et XXèmes siècles (Proust, Gide, Stendhal, Radiguet, Cendrars, Apollinaire, et chez nous Emile Verhaeren, Camille Lemonnier, Georges Rodenbach), je suis heureux de découvrir quelquefois des perles plus récentes chez nous. Pour l'ensemble de son œuvre, je voudrais citer Pierre Mertens dont j'admire vraiment l'écriture".


En 20 ans, les Lundis de la Bibliothèque ont accueilli plus de cent auteurs belges. Afin de fêter cet anniversaire en septembre dernier, l'invité était Jacques De Decker qui connaît bien les Lettres belges par son travail de chronique littéraire au journal "Le Soir" et sa fonction de secrétaire perpétuel de l'Académie Royale de Langue et de Littératures françaises de Belgique.

1 commentaire :