mercredi 19 octobre 2011

L'avenir du Fonds Espace Nord

Le Fonds Espace Nord a été racheté par la Communauté française qui a chargé les Impressions Nouvelles de le gérer. Son responsable Taguy Habrand évoque l'avenir du Fonds Espace Nord dans la dernière revue "Le Carnet et les Instants" (publiée par le Service de Promotion des Lettres de Communauté française) :

"Les transferts successifs d'Espace Nord au cours des dernières années ont eu un effet préjudiciable sur l'identité de la collection. On a vu se succéder politiques éditoriales, maquettes, formats ou distributeurs, ce qui a donné lieu à un résultat insuffisamment cohérent. Le redéploiement de la collection consiste d'abord à dresser un état des lieux de la situation concrète du patrimoine, au niveau des stocks, des archives graphiques et des contrats. Puis, à rétablir la confiance des libraires et des lecteurs, confrontés à un ensemble bigarré qui fait tout sauf collection ou à des titres épuisés en dépit d'une demande régulière. Concrètement, cela suppose une harmonisation de l'esthétique des volumes, l'établissement d'un catalogue précis des titres disponibles en librairie et la remise à disposition de la collection Espace Nord dans son intégralité. Sur ce dernier point, la contribution de Cairn.info sera décisive.

Le rachat d'Espace Nord par les pouvoirs publics a été décidé en vue de protéger la collection, de ne pas rejouer les erreurs du passé, mais en aucun cas de cadenasser son dynamisme ou de la mettre sous respirateur artificiel. La Communauté française reste propriétaire de tout ce qui touche de près ou de loin à Espace Nord, ce qui revient à dire que certaines décisions lourdes, à l'instar d'opérations de déstockage ou de soldes, nous sont impossibles sans l'aval des pouvoirs publics. Mais d'un point de vue purement pratique, la mission de gestion confiée aux Impressions Nouvelles et à Cairn.info maintient la situation qui prévalait jusqu'ici : l'éditeur reste éditeur, assure la publication des nouveautés et veille à la pérennité du catalogue. Ces aspects seront quantifiés contractuellement, à raison de 8 nouveautés et 8 rééditions de titres épuisés par an. Concernant le choix des titres, il sera réalisé par un comité éditorial interprofessionnel que nous présenterons cet automne.

L'intérêt des Impressions Nouvelles ne date pas d'hier et nous nous étions déjà manifestés par le passé en vue de sauver ce qui pouvait l'être, sans succès. L'appel d'offres nous a permis de déposer un projet solide et argumenté, qui dépasse de loin ce qui était demandé. Le caractère audacieux d'Espace Nord, les risques qui lui sont associés, les interrogations quant au rôle et à la gestion d'une collection patrimoniale déjà forte de 300 titres font du projet une expérience typique, en résonance avec la culture des Impressions Nouvelles. Puis, il y a le goût pour le travail bien fait. Les pionniers qui ont érigé Espace Nord ont contribué à faire exister la littérature francophone de Belgique. Poursuivre cette action de longue haleine avec la même exigence est la meilleure façon de saluer les énergies déployées jusqu'ici. Et nous ferons en sorte d'en assurer la visibilité, tant en librairie que dans les bibliothèques ou les écoles, ainsi qu'à l'étranger où de nombreux centres de recherche s'intéressent précisément aux littératures francophones.

Ces dernières années, l'exploitation numérique d'Espace Nord a souvent fait l'objet de promesses non tenues, de slogans destinés à s'attirer la sympathie des pouvoirs publics ou l'attention de la presse. Par-delà les discours, on ne s'improvise pas éditeur numérique, en particulier pour une collection aussi vaste que Espace Nord, et nous ne souhaitons pas jouer les imposteurs ou les prophètes. La rencontre avec Cairn.info, spécialisé dans la numérisation et l'accès à des ressources en sciences humaines, nous a permis de proposer un programme sans esbroufe qui verra, dans les deux années qui viennent, la mise ou la remise à disposition d'une quarantaine de titres phares d'Espace Nord et d'une quinzaine de nouveautés en version papier et en version numérique, ainsi qu'un accès à tous les autres titres de la collection, sans exception, en impression à la demande. Au-delà, nous essaierons sans doute, même si cela ne fait pas à proprement parler partie de notre mission, de réfléchir ensemble au développement, à partir de la collection Espace Nord, d'une bibliothèque numérique de référence sur la littérature belge francophone, bibliothèque numérique qui se destinerait, en Belgique comme à l'étranger, aux établissements d'enseignement et aux institutions de recherche".

2 commentaires :

  1. Souhaitons que tout cela apporte enfin la stabilité à cette belle collection!

    RépondreSupprimer
  2. qu'il faut savoir sur les nouvelles nouvelle esthétique. göğüs estetiğiI will recommend your site to the other platforms.Sacekimi

    RépondreSupprimer