mercredi 15 juin 2016

"Toute une vie d'amour" (Sophie et Jacques Mercier)

                                     

L'écrivain belge Jacques Mercier a choisi d'écrire son nouveau livre avec sa fille Sophie, 47 ans, conseillère conjugale et familiale. Le concept : il raconte la vie d'un couple en fiction, tandis qu'elle analyse l'histoire en fonction de son expérience professionnelle.

Jacques Mercier a confié au groupe Sud Presse :   "On l'a vraiment écrit ensemble. J'écrivais quelques pages et puis on en discutait. J'attendais son retour à elle sur mon texte pour préciser les caractères et écrire la suite. C'était une façon de travailler que je n'avais pas connue jusqu'ici, mais c'était passionnant. Nous avons choisi d'aborder les dix événements qui sont, à peu de choses près, les caractéristiques de ce que vivent tous les couples :  l'arrivée d'un enfant, le vieillissement, le partage des tâches, etc. Je me suis rendu compte que créer ainsi ensemble avec un de mes enfants enrichissait considérablement notre relation. On parle beaucoup plus que dans la vie familiale, et ce sont des conversations bien plus profondes. Nous avons aussi beaucoup pleuré avec Sophie. Parce que le dernier chapitre du livre aborde la disparition d'un des deux membres du couple que nous analysions. Cette fin faisait bien évidemment écho à nos vécus respectifs et Sophie m'a téléphoné en pleurs...  Mais bon, je voudrais insister que ce n'est pas du tout notre histoire que je raconte, mais évidemment, il y a des liens. J'ai trouvé, par exemple, que c'était fort intéressant son regard dans un chapitre intitulé "La Discute", un terme qu'elle a inventé. C'est le mot qui est entre "dispute" et "discussion". Ca, c'est vraiment un truc qui se passe dans tous les couples. Pour moi, plutôt dans le premier que dans le deuxième où c'est toujours fort calme... Mais le ton peut monter, je l'ai vécu, et comment fait-on après? Doit-on s'excuser? Comment s'en sortir? Sophie donne une sorte de recette et son analyse m'a vraiment plu".

Cliquez ci-dessous sur "Mercier Jacques" pour retrouver mes autres articles sur cet écrivain belge.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire