mercredi 20 mars 2019

"Trouble" (Jeroen Olyslaegers)

                           Afficher l’image source

Né à Mortsel (province d'Anvers) en 1967, Jeroen Olyslaegers est un auteur belge néerlandophone. Son roman "Wil" s'est vendu à plus de 50.000 exemplaires en Flandre et aux Pays-Bas, et vient d'être traduit en français par les éditions Stock, grâce au soutien de Flanders Literature.

Son roman "Wil" / "Trouble" se passe durant la deuxième guerre mondiale. Il raconte l'histoire d'un Monsieur Tout-le-monde qui devient policier pour échapper au travail obligatoire, puis participe avec ses collègues à des rafles de juifs pour les Allemands, tout en cachant en même temps un Juif.

Jeroen Olyslaegers a confié à la presse :   "Je me suis inspiré d'un véritable procès-verbal rédigé par un policier anversois qui a participé à une rafle en août 1942 et qui raconte que lorsqu'il a frappé à la porte d'une famille juive, le père a ouvert la porte et s'est suicidé sur le seuil en se tranchant la gorge. A l'intérieur, toute la famille était morte, empoisonnée. Un suicide collectif pour échapper à la rafle. Un rapport neutre mais en même temps teinté de culpabilité. Il m'a marqué comme un coup de poing. Cela s'est passé là, dans un quartier où ma famille a vécu. Je me suis inspiré de l'histoire de ma famille pour le reste, comme d'une tante qui travaillait comme bonne dans une famille juive et a vécu par la suite dans la demeure vidée de ses occupants avec son amant allemand. Mon grand-père fut également un collaborateur. Il avait fait de sa maison un hommage à cette époque, à sa haine de la Belgique. Quand j'ai commencé à lui poser des questions embarrassantes, il m'a répondu qu'il fallait avoir vécu cette époque pour comprendre...  Mais il reste qu'il n'y a pas de pardon pour ce qu'ils ont fait, lui et d'autres. Et il ne faut jamais oublier que le jugement moral vient après. Ce sont les générations suivantes qui jugent, qui diront si ce que tu as fait est mal. C'est toutes ces choses que j'aborde dans mon roman. A une époque où on constate à nouveau la montée du populisme et des nationalismes, j'ai voulu montrer le rôle que la bureaucratie a joué, sa responsabilité, et expliquer comment elle peut devenir un monstre cannibale, tel qu'elle le fut alors à l'encontre des Juifs et des communistes". 

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire